Mercredi 26 Juin 2019

On est entrés de plein fouet dans l’été avec des épisodes de chaleur qui font déjà souffrir mes protégées au jardin. Et moi avec.

La transformation de la terrasse couverte en mi-couloir mi-serre nous pose des petits soucis de chaleur. Recouverte d’un toit transparent, il y fait 40° à 10 heures du matin, impossible à rafraîchir. Sur les plus hautes étagères, j’ai l’impression que les cactus cuisent. Ah bah non c’est moi en fait !

On cherche une solution pour garder une belle luminosité en perdant quelques degrés. Toutes les semaines, l’Homme a une nouvelle idée. J’attends qu’il se fixe 😉

Qui dit canicule dit arrosage. Pour le potager, je pratique la mini lasagne et le maxi paillage. Pas besoin de sortir le jet d’eau, je me contente de remplir deux arrosoirs. Je n’ai pas planté grand chose cette année, le résultat est de toutes façons très inégal mais j’espère avoir quelques tomates, vu que les escargots ont systématiquement bouffé toutes mes cucurbitacées. Sauf une, qui résiste, mais ne grandit pas des masses.

J’ai également quelques fèves avec deux ou trois cosses qui grandissent. Un physalis, un pied de tomate litchi, des piments dont la majorité est en pot pour pouvoir les rentrer à l’automne.

En intérieur, vous pouvez admirer en haut de page la petite dernière. Étiquetée philodendron selloum hope, je n’arrive pas à savoir si c’est la même chose que le xanadu. C’était la dernière de la jardinerie, je l’ai rempotée directement car elle avait une racine qui dépassait du pot.

Elle s’est très vite redressée et déployée. Je la trouve superbe et je ne manquerai pas de donner des nouvelles !

Et une citation verte pour la route !

Il pousse plus de choses dans un jardin qu’on en a semé.

proverbe serbo-croate

À bientôt au jardin !